Press "Enter" to skip to content

Des changements en perspective pour les formations courtes de l’enseignement supérieur

Divers acteurs de l’enseignement supérieur ont remis un rapport de la concertation sur la modernisation des formations courtes post bac à la Ministre de l’Éducation et de l’Enseignement, le 31 janvier dernier. Il préconise des changements utiles et nécessaires pour que les formations courtes retrouvent leurs fonctions initiales qui sont d’être de véritables tremplins vers l’emploi. 

Le bilan des constats sur les formations courtes

À ce jour, les formations courtes au sein des IUT, des licences pros et des Bachelor font l’objet d’un constat sévère. Elles sont devenues des tremplins vers des formations longues et ont perdu de leur vocation professionnalisante. À la base, elles sont organisées de telles sortes qu’elles vont préparer les étudiants à occuper un emploi entre 2 à 3 ans après le baccalauréat. Mais avec les progrès technologiques, les changements d’organisation de travail et les emplois de plus en plus spécialisés et pointus, 45% des jeunes qui arrivent sur le marché du travail à bac +2 ou +3 ne sont pas suffisamment qualifiés pour les recruteurs. C’est dans cette optique que la Ministre Frédérique Vidal évoque donc les changements en perspectives en complétant plusieurs missions.

Plusieurs mesures préconisées pour réorganiser les formations courtes

Les formations de l’enseignement supérieur court et professionnalisant devraient connaître dans les prochaines années, une réorganisation progressive, mais efficace. Plusieurs actions ont été proposées à la Ministre pour venir en aide aux bacheliers technologiques ou professionnels qui sont très souvent en concurrence avec les bacheliers généraux.

En premier lieu, le rallongement de la durée de l’IUT à 3 ans et la réorganisation de l’accueil des étudiants qui s’engagent dans ces établissements devraient permettre de privilégier les bacheliers technologiques ou professionnels qui sont souvent concurrencés par les bacheliers généraux qui sont chaque année, de plus en plus nombreux à s’intéresser à ces solutions alternatives.

Le rapport préconise également la réforme des licences pro qui pourraient également s’étaler sur 3 ans et devraient permettre aux étudiants en 3ème année de licence pro d’être recrutés par des grandes écoles au même titre que ceux de l’IUT.

Les Bachelor à bac +2 ont actuellement la possibilité de poursuivre leurs études jusqu’au grade de Master à bac +5. Les grandes écoles qui souhaitent également accepter des admissions à bac+3, proposent à l’État d’attribuer également la « grade licence » à leurs programmes Bachelor.

Les formations Art & Design.

Le domaine des formations dans le domaine de l’Art et du Design post bac en France, sont depuis des années, nombreux, diverses et variées. Avec la grande tradition française dans les domaines Design & Art, des vocations sont forcément nées : il fallait bien gérer ces passions naissantes des écoles pour « nourrir » les cerveaux de ces jeunes créatifs, aider à leur donner de solides bases, les canaliser et faire naître des talents inouïs. Quoi de mieux que de monter de toute pièce une école experte en la matière, avec une façon d’apprendre en adéquation avec des cerveaux incroyables, fonctionnant beaucoup moins dans le côté rationnel mais beaucoup plus dans l’émotionnel. Des méthodes avant-gardistes qui mêlent autonomie des élèves, responsabilité, créativité, bienveillance, émulsion autour d’un groupe, liberté de penser : des valeurs pour mettre les élèves dans les meilleures conditions dans ce cursus exigeant mais passionnant de l’Art et du Design.

Des classes préparatoires pour l’admission vers les écoles / cursus du Design.

Être préparé au mieux au sein d’une école atypique dans son mode de fonctionnement par rapport aux autres écoles existantes pour réussir sa sélection. Son entrée dans les écoles les plus qualitatives ou les meilleures formations du Design peut être considéré comme un sacré sésame pour montrer patte blanche et servir de tremplin scolaire. D’autant plus quand l’école réussie en 2017 à faire atteindre un score prodigieux de 100% de taux de réussite, en plus de son avant-gardisme avéré.

Qu’il s’agisse de mise à niveau scolaire ou de classe prépa’ Design, l’année de formation recentrera les élèves passionnés vers une autonomie, une façon de savoir rechercher par eux-mêmes et aiguiser leur créativité, primordiale dans ce domaine si singulier. Il ne faut pas oublier que l’orientation vers les futures écoles ou diplômes, qu’il s’agisse en France, en Europe ou à l’international, se prépare. Incorporer la bonne école dans de bonnes conditions est une condition sinequanone pour un élève passionné rêvant de plus grand. Les débouchées sont innombrables dans des milieux divers et variés : Designer produit, de réalité virtuelle (VR), d’interactions, Packaging, Retail…Qu’il s’agisse d’aviation, d’automobile, dans les nouvelles technologies, de la mode, du luxe, du mobilier urbain… Les métiers et secteurs de l’Art et du Design absorbent beaucoup de nouvelles matières grises et de jeunes talents pour les incorporer à leurs équipes pour faire encore progresser ces futures pépites.

Formations : quelques rappels.

Les futurs élèves qui veulent faire partie de la classe prépa Art & Design ont plusieurs possibilités qui s’offrent à eux selon leurs souhaits comme le DMA, qui se prépare pendant 2 ans, agrémente son cursus avec de multiples options sélectionnables, avec un mix de cours théoriques et cours pratiques, mises en situation, ateliers à faire individuellement ou collectivement.

Le DN Made, qui se prépare pendant 3 ans, est une nouvelle formation consacrée aux métiers de l’Art et du Design, qui s’est généralisé en hexagone. Avec des buts clairs définis en amont, l’intérêt est de continuer de miser sur la créativité, prendre en compétences et pourquoi pas hisser les élèves aux niveaux supérieurs

Licence et Bachelor Design : des diplômes qui soit, offrent une troisième année en spécialisant + insérant l’élève dans le monde du travail. Soit le diplôme est préparé en grandes proportions dans la langue de Molière et est reconnu à l’étranger pour pouvoir travailler à l’international.

Bachelor Communication / Création Numérique : un diplôme qui permet une insertion professionnelle dans moult secteurs (Audiovisuel, Jeux Vidéo, Web, technologies émergentes, marchés de niche comme les effets spéciaux).

Une formation très appréciée, qui fait se déplacer les représentants des plus grandes firmes mondiales. La particularité est que la seconde moitié du cursus se passera au Québec avec des stages d’insertion en entreprise pour commencer à se préparer à leur futur métier.

Pour en savoir plus et approfondir en détails le sujet pour avoir tous les détails concernant la Formation Design Post-BAC à Lyon suivez le lien Web et connectez-vous sur le site officiel de cette école spécialisée classes préparatoires, en formations Art & Design ainsi que Management. Ainsi, vous pourrez trouver toutes les informations qui vous intéressent et contactez l’école pour avoir de plus amples renseignements sur ce qu’ils proposent.

En dehors des requêtes de réorganisation des formations courtes, le rapport pointe le doigt également sur la nécessité de recentrer les formations sur leur mission principale qui est l’insertion professionnelle. La création de diverses passerelles devrait faire en sorte de ne pas emprisonner les étudiants dans un schéma unique et d’accéder à des certifications intermédiaires. La création d’un système d’accréditation pour garantir la qualité des formations courtes a également été évoquée.